Party de Noël: le petit guide de survie de l’employeur

Le temps du party de Noël est enfin arrivé! On va se le dire, c’est LA période qui nous fournit des potins bien juteux pour l’année qui vient.

Avec un brin de légèreté et d’humour, je vous invite à lire mon guide de survie du party de Noël pour employeur. Et hop c’est parti!

#1 Accompagné ou pas… Prends le temps d’y penser

Comme tu l’auras imaginé, il n’y a pas de réponse unique à cette question. Cela dit, je te propose quelques lignes pour te faire une idée.

Party de Noël accompagné

L’avantage du party de Noël accompagné c’est que tu évites beaucoup de débordements. Tu sais, le genre où Ginette part avec Bob…alors que les deux sont en couples. Bon, d’un autre côté, ça permet à tout le monde de se connaître, de créer des liens et parfois de permettre de voir ses collègues différemment (dans le bon ou le mauvais sens). De plus, par expérience, les gens se contrôlent beaucoup plus. C’est tout de même vrai que parfois, on voit facilement poindre les chicanes de jalousie parce Chantal réalise que son mari est beaucoup trop friendly avec Isabelle, tsé, la petite nouvelle…

Party de Noël non accompagné

Pas très compliqué, c’est simplement l’opposé du party de Noël accompagné. En gros, les employés fêtent un peu plus… Avec tous les inconvénients que ça comporte. Gueule de bois assurée le lendemain au bureau et peut-être même quelques employés qui vous appelleront pour vous signaler qu’ils sont “malades”.

Par contre, beaucoup moins de problème de conflit de date de party de Noël. Madame va à son party et monsieur aussi. Simple comme bonjour! En plus, quoi de mieux que de pouvoir se vanter que c’est un peu grâce à vous si Bob et Ginette sont maintenant en couple, juste à temps pour la St-Valentin en plus 😉

Tiens Cupidon, prend des notes!

#2 Fixe toi un budget (et respecte-le)

Le party de bureau, c’est aussi fait pour remercier les employés. Donc, si ton budget est serré cette année, ce n’est pas le temps de louer la salle à 10 000$ pour négliger le reste. Joue plutôt la simplicité de ce côté-là et mise plus sur la nourriture, l’alcool (lit le #3 avant) et l’ambiance. C’est le temps idéal pour parler à tous les employés que tu n’as pas la chance de côtoyer durant l’année, mais surtout, de t’amuser avec eux! Tu verras: comme ça, tout le monde aura le plus beau des partys de bureau. L’important c’est de créer des souvenirs et des liens avec tes employés et collègues.

N’oublie surtout pas d’inclure dans ton budget les frais pour le pourboire du personnel qui vous servira. Parce qu’avec quelques verres dans le nez, tu pourrais bien croire que la serveuse au décolleté plongeant se mérite 35% pour son excellent service! Je t’assure que tu vas faire le saut en voyant ta facture le lendemain, et je ne sais pas trop comment tu vas justifier ça à la comptabilité…!?

#3 L’alcool avec modération sera ton dicton

Premièrement, sache que tu es responsable de tes employés lors du party de Noël. Les drinks d’entrée et le verre traditionnel au souper, c’est gagnant. Les bars à volonté, les employés adorent, mais c’est souvent synonyme de complications. À gérer en fonction de ton niveau d’aversion au risque.

Assure-toi également qu’il y ait un service de raccompagnement. Ça peut aussi être un service de remboursement de frais de taxis, l’important est de veiller à la sécurité de tous.  Nomme aussi quelqu’un qui sera en charge de s’assurer que personne ne conduise intoxiqué. Si ton budget le permet, tu peux même envisager de louer un autobus… ou des limousines, si tu te sens bien fancy!

De plus, conseil perso, vas-y mollo sur l’alcool de ton côté. Je ne suis pas convaincue que ce soit le bon moment pour finir la soirée debout sur une table à dire toutes les blagues que tu t’es retenu de dire au cours de l’année. Parce que penses-y, si tu ne les as pas contées durant l’année, il devait y avoir une bonne raison. Ta dignité me remerciera le lendemain.

#4 Bedons bien remplis, mais attention aux allergies

Fais le tour de tes employés pour connaître les restrictions alimentaires de chacun. Parce que quand je te parle d’organiser une soirée mémorable, je ne parle pas du genre de soirée qui finit par un petit tour en ambulance.

Et si Francine te dit qu’elle est gluten-free, mentionne le même si tu ne sais pas trop ce que c’est ce fameux gluten. Évite tout ce qui comporte des arachides en général… J’ai un souvenir vivide d’une collègue enflée des lèvres au point de rivaliser avec Angelina Jolie juste par une contamination croisée. J’en fais encore des cauchemars et je veux t’éviter ça!

#5 Amuse-toi!

Amuse-toi, tu l’as bien mérité. C’est le moment de lâcher ton fou et de montrer que tu n’es pas aussi plate que tu en as l’air!

Bon vendredi !